Moustiers à la Page ! Rencontre autour du Livre et de la BD

Troisième et dernier article sur la présentation des auteurs présents lors de Moustiers à la Page ! Rencontre autour du Livre et de la BD. Jérôme Loubry présentera en exclusivité son dernier roman « Le Douzième Chapitre », édité chez Calmann-Lévy dont la sortie nationale est prévue le 19 septembre 2018.


 

Jérôme Loubry

Jérôme Loubry est né en 1976 à Saint-Amand-Montrond. Il a d’abord travaillé à l’étranger et voyagé tout en écrivant des nouvelles. Désormais installé en Provence, il a publié en 2017 chez Calmann-Lévy son premier roman, Les Chiens de Détroit, lauréat du Prix Plume libre d’Argent 2018. Vous pouvez visualiser la chronique de Jean Edgar Casel en cliquant ici. Lors du salon de Moustiers à la Page, Jérôme Loubry présentera en exclusivité son dernier roman « Le Douzième Chapitre », édité chez Calmann-Lévy dont la sortie nationale est prévue le 19 septembre. Voici le thriller pour vous donner l’eau à la bouche !

Le nombre d'exemplaire disponible sur le Salon de son dernier roman est limité !


 

René Frégni

"Je suis devenu écrivain pour faire plaisir à une femme, ma mère."

Né en 1947, René Frégni a vécu dans les quartiers populaires et a arrêté l'école dès la fin du collège. Il a multiplié les petits boulots, jusqu'à travailler pendant de nombreuses années dans un hôpital psychiatrique. Auteur d'une vingtaine de romans, (adultes et jeunesse), il a déjà reçu le Prix du roman populiste en 1989 pour Les chemins noirs (Gallimard, 1988), le Prix Antigone en 2001 pour On ne s'endort jamais seul (Gallimard, 2000). Son roman Tu tomberas la nuit (Gallimard, 2008) a été récompensé par les Prix Monte Cristo et Prix Baie des anges. Ne manquez pas son passage à La Grande Librairie en 2017 en cliquant ici.


 

Herlé

Avec Roger Widenlocher, les deux hommes entament la publication dans Je bouquine de Nabuchodinosaure, une série reprise deux ans plus tard en recueil aux éditions Dargaud. Courant 1995, ils mettent au point Coyotte Bill, un western humoristique proposé dès l’année suivante en albums chez Dargaud. En 1998, il scénarise Destroy Fantaisies, un ouvrage collectif parodiant différentes séries d’heroic fantasy, dessiné par ses propres auteurs (Crisse, Didier Tarquin, Mohamed Aouamri), et publié chez Soleil Productions. Que ce soit en tant que simple scénariste ( aux côtés de Widenlocher) ou comme auteur complet (dans ses récits pour Fluide Glacial et Le Psikopat), Herlé passe avec jubilation du registre tout public aux thèmes irrévérencieux et féroces…Mettant ainsi en pratique la maxime de Pierre Deproges, selon laquelle on peut rire de tout…mais pas avec n’importe qui !


 

François Corteggiani

François Corteggiani est un important scénariste de la bande dessinée franco-belge, qui a collaboré avec des dessinateurs majeurs, dont notamment Pierre Tranchand, Philippe Bercovici, Jean-Yves Mitton ou même Giorgio Cavazzano. Depuis la mort de Jean-Michel Charlier en 1989, il a repris la suite des aventures de La jeunesse de Blueberry, qu’il nous fait encore partager aujourd’hui. Après un passage éclair chez Spirou, il entre au journal Pif Gadget où il anime le personnage de Pif, d'abord en dessin ensuite en scénario, vers lequel le pousse depuis longtemps Christian Godard. Il crée aussi la série Pastis et avec Tranchand au dessin les séries Marine et Smith et Wesson. Pour Glénat, en 1981, toujours avec Tranchand, il reprend les séries Bastos et Zakousky et Chafouin et Baluchon pour les journaux Circus et Gomme. Depuis 1982, il travaille pour Walt Disney company en France, Italie, Hollande, Danemark et Usa et pour le Journal de Mickey où il a animé avec Tranchand les gags de L'École Abracadabra et de Monster Motel tout en continuant ensemble la série Marine. Poursuivant en même temps son travail sur diverses séries avec plusieurs dessinateurs comme Sébastien Verdier, Dominique Cébe ou Yves Rodier il se voit confier en 2004 la rédaction en chef du nouveau Pif Gadget. Cette nouvelle aventure s’achèvera en 2008. Puis il signe un premier album de Sibylline avec André Taymans et fait partie, depuis 2010, des nouveaux scénaristes des séries Alix et Lefranc de Jacques Martin. Il vit dans le sud de la France depuis 1987. Découvrez-le au Festival BD d’Angoulême en cliquant ici.


 

Éric Cartier

Éric Cartier se définit lui-même comme un autodidacte voyageur ! En 1989, sur un scénario de Naegelen, il signe La Mer à boire dans la collection « X » des éditions Futuropolis. Cette même année, de nouveau avec Naegelen, il s’essaie un court temps à la science-fiction avec Caste Magnétique, un ouvrage paru aux Humanoïdes Associés. À la suite d’un long séjour aux États-Unis, il illustre Tompkins Square Santera, une histoire se déroulant dans les bas-fonds new-yorkais, imaginée par James Rose et publiée chez Rackham. Alors qu’il se trouve en Jamaïque, il autoproduit Flip in Paradise. Adoptant dès cette époque un graphisme plus humoristique, plus dynamique, il rentre en Europe et entame une collaboration avec Zenda qui se traduit par le Pigeon Maltais, puis Epices and Love, deux albums édités en 1991 et 1992. En 1993, il s’associe avec Joan et fonde l’association Stakhano International, spécialisée dans la production de petits ouvrages et dans la réalisation d’expositions. Au fil des ans, il y conçoit des recueils comme Mekong King, Sing Sing Song ou un manuel de sérigraphie destiné à Anagraphis. Rapide et instinctif, le graphisme d’Éric Cartier témoigne d’un indéniable plaisir de dessiner. Découvrez son univers en cliquant ici.


 

Jean-Michel Lecocq

Jean-Michel Lecocq est né en 1950 dans les Ardennes. Après des études littéraires et juridiques, il embrasse une carrière d'inspecteur dans l'Éducation nationale. Installé depuis douze ans dans le Var où il a pris sa retraite, il décide de se consacrer entièrement à l'écriture de romans policiers. Ses polars ont pour cadre la Provence et la côte méditerranéenne qu'il connaît bien et dont il essaye, au fil de ses intrigues policières, de restituer l'atmosphère si singulière. Découvrez-le en cliquant ici


 

Jean Siccardi

Né à Nice, écrivain passionné, Jean Siccardi est imprégné des paysages lumineux et odorants de la Provence. À travers le magnifique portrait de François le sourcier, il nous fait communier avec des hommes qui faisaient corps avec la terre mais gardaient la tête dans les étoiles.
Homme de la terre et de la montagne, auteur d’une soixantaine d’ouvrages, Jean Siccardi, est considéré comme un des écrivains majeurs de la Provence. Découvrez le en cliquant ici.


 

Johann guillaud-bachet

Johann GUILLAUD-BACHET vit et travaille dans une commune de l’Isère. Il est aussi comédien amateur. Noyé vif, son premier roman bouscule nos certitudes et fait voler en éclats nos idées reçues. Découvrez-le en cliquant ici


 

Félix Chabaud

Son livre « Majid, le chemin d’azza » édité aux éditions Parole, a reçu le dimanche 5 août le prix du meilleur roman « La Ruche des Mots » lors du salon de Riez.

« Le jeune Majid est poète. Il entend les murmures magiques des dunes, il lit les signes mystérieux écrits par les ancêtres sur les rochers sacrés, il enchante les jours de sa tribu vouée à l’exil. Il a soif d’apprendre ce monde au-delà du désert où s’est perdu son père. Le hasard le met en marche en quête de sa famille vers la montagne des Hommes Libres juste au-dessous des étoiles. Sur sa route, des personnes remarquables l’attendent et le guident, des démons aussi qu’il lui faudra vaincre pour devenir Majid l’Homme Libre.
Ce récit, inspiré par la poésie et la force des paysages et des habitants du pays berbère, nous propose une

réflexion sur la mutation d’une société traditionnelle. Majid est un témoin et un guide, nous l’accompagnons dans sa quête de la liberté d’être, au-delà des pouvoirs et des codes imposés par l’Histoire. » Editions Parole

 
 

Vous connaissez maintenant tous les auteurs présents lors de ce salon du livre que vous aurez le plaisir de rencontrer ce dimanche 16 septembre pour échanger avec ces grands écrivains.