L'Union des Faïenciers de Moustiers-Sainte-Marie au Salon International du Patrimoine

En partenariat avec l'AD 04 et l'Office de Tourisme de Moustiers-Sainte-Marie, L’Union des Faïenciers sera présente au Salon International du Patrimoine Culturel qui aura lieu au Carrousel du Louvre, à Paris, du 25 au 28 octobre 2018. Ce salon, dont la création remonte à presque 25 ans, est devenu un incontournable pour tous les professionnels du secteur. Il s’impose comme le plus ancien et le plus important des salons sur la scène européenne.


 

L’Union des faïenciers de Moustiers 

Cette union a été fondée au milieu des années 80 dans le but de lutter contre les contrefaçons nombreuses à cette époque. Ces imitations détérioraient l’image de la faïence d’art, réalisée de manière entièrement artisanale sur la commune de Moustiers-Sainte-Marie. Pour protéger leurs savoir-faire, ils se regroupèrent en association afin d’alerter les pouvoirs publics et trouver un cadre juridique de protection et proposèrent diverses manifestations d’envergure pour promouvoir Moustiers et son art ancestral. L’Union des Faïenciers a participé à des événements culturels dans le village.

Dans les années 2000, l’association permettait aux faïenciers de se réunir pour faire le point sur leurs structures respectives et de peser lors de décisions municipales les impactant. Certains se dirigèrent vers une activité céramiste plus large, l’union changea alors de statut et de nom pour devenir l’union des fabricants de faïences et céramistes de Moustiers : UFFCM.

C’est sous l’impulsion de Monsieur le préfet des Alpes de Haute Provence début 2017, que les choses ont évolué et que les faïenciers par l’intermédiaire de l’Union ont pu recevoir le soutien nécessaire à la mise en œuvre de projets d’envergure comme la participation au Salon International du Patrimoine à Paris 2017. Elle participe également à l’édition 2018, au Carrousel du Louvre à Paris.


 

Les ateliers de faïence membres de l'Union

Atelier du Barri

 

 

 

Anne-Marie Blanchard est la première, dans l’histoire familiale, à avoir mis les mains à la pâte. Elle reste fascinée par la faïence et aime allier les décors traditionnels de Moustiers aux motifs contemporains. S’inspirant beaucoup de la nature, elle réinterprète ainsi des thèmes provençaux comme la lavande, les fleurs des champs ou encore les oiseaux.

 

Atelier du Barri


 


 

 

Atelier Bleu Cobalt

À l’Atelier Bleu Cobalt, Mireille Duconseille a choisi de créer des pièces plus contemporaines, aux côtés de ses faïences dans l’esprit traditionnel des XVIIe et XVIIIe siècles. Avec un seul mot d’ordre : le fait main, dans les règles de l’art.

 

Atelier Bleu Cobalt


 

Atelier Bondil à Moustiers

L'atelier est créé en 1980 par Reine et Jean-Pierre Bondil. Repris aujourd'hui par leurs enfants, Isabelle et Philippe, la fabrication des pièces se fait à l’ancienne, même pour les plus contemporaines. En effet, depuis une quinzaine d’années, l’atelier Bondil revisite les formes et les décors pour mieux répondre à la décoration intérieure d’aujourd’hui.

 

Atelier Bondil à Moustiers

 


 

Atelier Lallier - Moustiers

Avant de s’installer à Moustiers, en 1969, Raymonde et Jacques Lallier possédaient une faïencerie à Orléans où ils  fabriquaient divers styles de faïence. En découvrant le village, l'évidence s'imposa : ils décidèrent alors de déménager atelier, matériel à Moustiers-Sainte-Marie.

Aujourd’hui, la manufacture en est à sa troisième génération d’artisans faïenciers, grâce Christine et Anne. Entre tradition et création, la collection comprend plus de 800 modèles de décoration et d'art de la table, agrémentés chacun d'une vingtaine de décors différents.


 

Atelier Blanc Michèle

Fille de faïencier, Michèle Blanc crée son propre atelier en 1977, à Moustiers. D’abord attirée par la décoration, elle se lance par la suite dans la fabrication totale, avec l’aide de son mari. Aujourd'hui, 3 générations oeuvrent au sein de cet atelier devenu familial. L'atelier reprend essentiellement les décors et formes des XVIe et XVIIIe siècle. 

 

Atelier Blanc Michèle


 

Atelier Mufraggi

L’histoire commence lorsque Noëlle Mufraggi  ouvre, dans les années 70, son atelier : l’Atelier Faïence Mufraggi. Partageant son amour pour ce métier avec sa fille Patricia, cette dernière rejoint, à l’âge de 17 ans, l’entreprise familiale. Autodidacte, c’est sa passion du métier qui lui servira d’école.

Inspiré des grands maîtres faïenciers des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, l'atelier Mufraggi perpétue la tradition au travers de ses pièces uniques, fabriquées à la main.

 

Atelier Mufraggi

 

Atelier Soleil

 

Que ce soit pour ses propres modèles, de style ancien ou contemporain, ou pour une commande, Franck travaille selon les techniques ancestrales et dans le respect de son art. Façonnée manuellement du début à la fin, chaque pièce est ainsi unique, trouvant le juste équilibre entre tradition dans le savoir-faire et modernité pour les créations.

 

Atelier Soleil


 

Salon International du Patrimoine Culturel du Louvre 2018

Le salon international du Patrimoine Culturel est devenu l’évènement de référence qui fédère les professionnels de la restauration et de la sauvegarde du patrimoine. Il est également l’occasion de faire des rencontres avec des professionnels, tous tournés vers le même objectif, la valorisation du patrimoine. Il est donc normal et primordial que la faïence de Moustiers-Sainte-Marie, artisanat d’art séculaire, soit présente lors de ce salon grâce à l’union des faïenciers. Chaque année, le salon met à l’honneur des savoir-faire rares et exceptionnels et surtout des hommes et des femmes engagés dans leur passion. La faïence de Moustiers, dont la renommée fut à son apogée dans tout le royaume français à l’époque de Louis XIV, est un art ancestral, toujours réalisé par des hommes et des femmes passionnés.  Les techniques de fabrication traditionnelles sont utilisées dans les ateliers à Moustiers. Quelles sont les différentes étapes de fabrication ? On vous dit tout.

 

Etapes de fabrication


Façonnage

L’estampage, qui consiste à obtenir les objets par pressage à la main d’une galette d’argile sur un moule, le tournage ou le coulage de terre fluide dans des moules sont les techniques employées.

Les assemblages de diverses parties ou les ajourages s’effectuent ensuite à la main


 Cuisson

La fabrication de la faïence nécessite deux cuissons. Les pièces façonnées sont cuites une première fois pour obtenir les biscuits. Une deuxième cuisson suit l'étape de décoration. Autrefois au bois, la cuisson s'effectue aujourd'hui dans des fours électriques.                                                                 


Emaillage

L'émail blanc, caractéristique à Moustiers, imperméabilise les pièces. Après cuisson, les biscuits sont plongés dans un bain composé notamment de silice, base vitreuse, d’oxyde d’étain l’opacifiant, déposant une couche poudreuse et délicate.


Décor

Les couleurs employées sont des oxydes métalliques tels que l’oxyde de cobalt, parfois mélangés entre eux. La décoration se fait au pinceau sur l'émail cru, une étape très délicate qui confère à chaque pièce un caractère unique. La pièce est alors cuite une deuxième fois pour vitrifier l'émail, le décor sera fixé dans la masse de verre et sera complètement inaltérable.


En 2018, la nouvelle thématique sera Patrimoine européen, Patrimoine commun, de nombreuses conférences seront proposées et feront intervenir des institutions et fondations d’importance telles que la Fondation pour les Monuments Historiques, la Fondation du Patrimoine… Pour tous les amoureux du Patrimoine, c'est le lieu où il faut être !