Les Rencontres de Sculptures Monumentales : 5ème Rencontre

Sculptures Monumentales

le 2 novembre 2021

 

En 2021, la culture sera reine à Moustiers-Sainte-Marie. L'exposition est prolongée jusqu'à octobre 2022 ! Une exposition à ciel ouvert et grandeur nature se tiendra en plein cœur de l’un des Plus Beaux Villages de France.
Avec le soutien de la Mairie de Moustiers-Sainte-Marie, de l’Office de Tourisme et d’un comité de travail représenté par Anne-Marie Blanchard, Sylvie Alès, Aurélie Barroo-Micheletta et Pauline Delcuvellerie,  20 artistes venus d’horizons divers et variés s’unissent pour vous offrir un véritable parcours artistique.
 


 


Une exposition grandeur nature

 

Cette exposition embrassera diverses formes d’art contemporain déployées dans les ruelles du village dont des réalisations monumentales.

« Les Rencontres de Sculptures Monumentales » ont pour vocation d’amener en terre moustiéraine le meilleur de l’art contemporain. Quoi de plus logique dans un village aux nombreux labels tels que celui de « ville et métiers d’Art » et qui est reconnu dans le monde entier pour son art ancestral : La Faïence.

En totale harmonie avec l’architecture de Moustiers-Sainte-Marie, vous assisterez à un véritable dialogue entre les œuvres, la pierre et la nature environnante.
 


 

Sculptures Monumentales  


Plus d'un an d'exposition qui vous permettront de découvrir et redécouvrir, les œuvres des artistes sous une lumière changeante au fil des saisons. Une excellente manière d’initier les plus petits à l’art contemporain, tout en déambulant dans le village avec une glace à la main.
Si vous tombez sous le charme d’une des œuvres, une exposition-vente se tiendra à la Salle de l’Ancien Presbytère pendant le mois de juin, pour vous permettre d’acheter les œuvres en taille plus modeste.
 


 

Sculptures Monumentales  


Outre toutes les activités sportives possibles qu’il est possible de faire aux alentours de Moustiers, notre village se veut  être un centre incontournable de la culture. Ce projet ambitieux offrira à tous nos visiteurs une expérience culturelle inoubliable, gravée dans leur mémoire. De la culture en accès libre, nous en avons grandement besoin en 2021…


Les artistes qui exposent

 

Nous allons vous présenter les différents artistes et le lieu exact où se trouvent leurs oeuvres pour que vous puissiez facilement les contempler dans le village.


Goulven

 

Oeuvre : Bancamilla (Tôle carrossier – Pin d’Ardèche)

Lieu : Place de l'Eglise

Artiste : La courbe informelle évolue lentement vers une spirale et c’est sur cette spirale que repose l’assise du bois. Les points de soudure sont des points de feu, car la maîtrise du feu est un élément clé de l’humanité. Ici le feu se fait point de suture et non pas incendie destructeur. La symbolique n’est pas surajoutée à l’objet, n’est pas inscrite sur l’objet. La symbolique découle du choix des matériaux et des techniques mises en œuvre pour les assembler.

 

 


Paul Stapleton

 

Oeuvre : La Planète Rouge (Céramique)

Lieu : Place de l'Eglise

Artiste : Natif de la Grande-Bretagne, l’artiste Paul Stapleton vit et travaille dans le Vaucluse depuis 40 ans autour de la céramique mais aussi de la peinture abstraite. Il expose souvent avec le groupe No-Made dans la région niçoise.

 


Kim Boulukos

 

Oeuvre : Happy Dog (Résine polyester – Acier – Peinture)

Lieu : Place de l'Eglise

Artiste : Artiste née à New-York et basée à Nice, Kim capte de manière créative la nature ludique des chiens et la pureté des antilopes, chevaux et hippocampes à travers ses sculptures. Elle rend l’excitation, la joie et l’espièglerie des chiens étant inspirée par ses propres chiens. Ses œuvres, fantaisistes et légères, capturent la nature véritable du meilleur ami de l’Homme.

 


Ced Rouz

 

Oeuvre : Education Sentimentale (Pierres brutes brochées et tôlées)

Lieu : Place du Presbytère

Artiste : Ced Rouz trouve ses pierres. Leur forme lui parle. Une matière déjà vivante, déjà formée, pleine d’une plénitude d’évènements insondables. Comment prendre chacune, chaque forme, originelle et originale, la rencontrer, la reconnaître, voir les signes qu’elle porte et entendre ceux qu’elle donne. Toucher l’intensité la plus fine pour faire apparaître ce que porte la pierre : une forme de puissance. Sculpter pour être touché, pour toucher. De cela, certaines sculptures sont la trace. Equilibres improbables, arêtes de forces cachées, assemblages en tension mais, aussi parer et séparer, polir le brut, voilà ce qui travaille Ced Rouz.

 


Eric Di Fruscia

 

Oeuvre : Coulée 5840 (Acier – Fusion du métal par contact plasma)

Lieu : Place du Couvert

Artiste : L’artiste travaille le métal depuis une vingtaine d’années à tel point que l’on peut le qualifier d’explorateur de matières et de techniques. A travers ses œuvres monumentales, il se confronte aux éléments, le feu, l’eau, l’air, la terre, renouant avec d’anciens savoir-faire. Tout évoque la matière brute, minérale ou végétale, tout est fusion, stigmate, sillon. Son œuvre, protéiforme, nous emporte vers le ciel quand le regard s’envole sur ces arbres émergeant du sol ou, au contraire, nous embarque en mer, lorsque nos yeux balaient ces vagues de métal semblant surgir d’un océan ancien.

 


Eric Figuière

 

Oeuvre : Je veux des coquelicots (Céramique – Fer)

Lieu : Place du Couvert

Artiste : Des coquelicots géants émergent de leur écrin de terre pour se dresser vers le ciel, comme un cri d’alerte afin de nous rappeler que la nature est fragile et que nous nous devons tous de la préserver. Une œuvre à l’image des créations originales de l’Atelier Figuière à Moustiers. Eric & Laëtitia ont à cœur d’exercer leur art en s’inspirant de la nature qui les entourent dans les Gorges du Verdon. Ainsi, ils nous offrent par leur travail de la terre et de émaux, une effusion de couleurs pour mettre à l’honneur Dame Nature et sublimer nos jardins ! Alors « Je veux des Coquelicots » !

 


David Sancelot

Symphonie Minérale

Oeuvre : Les Sièges de la Rencontre (Pierre) / Symphonie Minérale (Pierre de Belgique – Pierre du Lot)

Lieu : Place Clérissy / Monuments aux Morts

Artiste : Tailleur de pierre de formation "académique", David Sancelot partage son activité professionnel entre l'entretien et la restauration du patrimoine bâti, la création de mobilier contemporain et sa passion de sculpteur créateur d'un univers minéral . La "taille de pierre" est l'art du trait (dessin) puis de la taille, du façonnage d'un bloc de pierre pour l'insérer dans un ensemble. Tout l'art de l'artisan consiste à dessiner chaque élément à façonner, choisir le bloc adéquat puis tailler selon les savoirs-faire traditionnels.

 

Les Sièges de la Rencontre


Dominique Mercy

 

Oeuvre : Totem (Fer soudé)

Lieu : Rue de la Bourgade

Artiste : Ancien élève de l’Ecole Boulle et des Arts Décoratifs à Paris, ce qui nous attire chez Dominique Mercy, c’est son aptitude à faire parler l’œuvre monumentale aussi bien que le tableau mural en relief. A se colleter avec le lourd aussi facilement qu’avec le léger, avec le métal quand ce n’est pas avec le carton blanc ou le papier moulé dont il semble tirer merveilles comme en se jouant. Entre en jeu alors un corps à corps avec la matière pour opposer les ombres d’avec la lumière, le clair avec l’obscur et ainsi trouver des points de force et d’équilibre. La partition juste. L’œuvre d’art ne vaut que dans la mesure où elle agrandit la vie !

 


Pierre Meret

 

Oeuvre : La Cavalière (Tronc de cyprès)

Lieu : Rue de la Diane

Artiste : Hésitant entre la sculpture d’un cheval ou d’une femme, j’ai fini par associer les deux. Après des études de dessins Antiques, décoration plate et volume, lettres dessinées aux Beaux-Arts à partir de 1955 en élève libre, apprentissage de peinture et décor, Pierre Meret travaillera sur tous supports et matériaux jusqu’en 1963 où il débutera la décoration sur faïence en atelier. En 1970, il crée avec Guy Morée un atelier de faïence à Moustiers où la création contemporaine et ancienne se répondent jusqu’en 2002.


Ludovik Bost

 

Oeuvre : Matière (Chêne)

Lieu : Lavoir Clérissy

Artiste : TOTEMS Représente, pour moi, ma production... verticale, avec un regard vers le haut. Sans parler du divin, rappeler que l'homme est petit face à la nature. L'arbre lui-même, n'est-il pas le totem de la nature ! Je suis passé de petites pièces produites en atelier, aux grandes sculptures sur pieds à la tronçonneuse, en essayant de retrouver un même langage tout en changeant d'outils.
Redonner vie à l'arbre mort !

 


Benoît De Souza

 

Oeuvre : Les Bras m'en Tombent (Bois – Acier)

Lieu : Pont de la Source

Artiste : Ses matières de prédilection allant de la terre aux émaux se retrouvent parmi la plus grande partie de sa collection. Les incrustations colorées d’émail traduisent la trace de l’Homme sur le paysage et l’empreinte du temps. L’artiste provoque un jeu d’ombre et de lumière pour créer des déesses, des femmes issues de la mythologie. Ses sculptures construites dans des formes géométriques simples laissent fondre sur elles un chaos imaginaire. Il transforme la matière en œuvres d’art énigmatiques et aériennes qui semblent mélanger le mécanique et l’organique. Certains éléments comme les socs de charrue sont recyclés et nous offrent à travers cette œuvre une vision prospective et non passéiste de l’art qui devrait aider l’Homme d’aujourd’hui à évoluer en prise directe avec les véritables possibilités créatrices et libératrices de notre époque. L’artiste cherche à nous apporter un signe particulier, une curiosité visible de tous et de loin au-delà d’une simple vitrine.

 


Philippe Litou

Les Marie

Oeuvre : Néocyclades (Verres dépolis) / Les Marie (Verres dépolis)

Lieu : Rue de la Bourgade / Rue Marcel Provence

Artiste : Lors de longues promenades, le corps et l’âme enveloppés dans les senteurs d’iode, l’homme communique avec la mer, mère nourricière. Il allège la nature d’une infime partie de son lourd fardeau de pollution. Cette union sur l’autel de l’infini amène l’être humain à dépasser ses limites et à se perdre en elle. Chargé d’une mission : redonner vie à cette déjection marine, à ce verre dépoli, digéré par les flots, matière nouvelle qu’il ne faudrait peut-être plus appeler verre, Philippe Litou devient magicien. Il unit ce verre de mer à une matière forte venue des origines de la création du monde : le fer. Il sculpte, tisse,
assemble avec force et minutie pour élaborer des formes cycliques, des vitraux, des personnages, des œuvres monumentales, des installations… En voyant ses créations, le vocabulaire manque, on pourrait les qualifier de fées ou de lutins, de masques d’écume ou de sculptures de lumière et l’on s’aperçoit alors qu’une nouvelle mythologie a resurgi des flots.

Néocyclades

 

Eric Rouault

 

Oeuvre : Rocking Stone (Pierre calcaire)

Lieu : Rue de la Bourgade

Artiste : Eric Rouault, évolue dans le secteur de la taille de pierre depuis 1987. Sa démarche artistique balance entre rock musique et sculpture sur pierre. La pièce présentée s’appelle « Rocking Stone » et peut être touchée…tel un culbuto son mouvement de balancier interpelle le curieux tout en l’impressionnant par son envergure.


Peter Thumm

 

Oeuvre : Colonne-Fleurs (Céramique engobée, émaillée et sgraffite)

Lieu : Rue Seigneur Berthet de la Clue

Artiste : Des œuvres uniques sont créées dans son atelier, marquées de son style très personnel, sur des supports aussi variés que le grès, la porcelaine, la toile de lin, le papier… Il aime à rompre la sévérité des formes géométriques de décors peints, parfois inspirés des modèles classiques antiques et, ses fresques et reliefs se couvrent de motifs figuratifs aux couleurs lumineuses et intenses en ornements rythmiques pleins de vie où gravitent des thèmes tels que « danse et mouvement » ou « homme et nature ». Son œuvre céramique fusionne peinture, sculpture et architecture et ses créations témoignent de sa volonté de dialogue entre les mondes culturels et formes d’art.

 


Marie-Line Fouassier

 

Oeuvre : Anthem (Pierre – Métal)

Lieu : Chapelle Sainte-Anne

Artiste : Emerveillée par la beauté minérale, touchée par le travail des artisans, j’ai appris auprès de formidables passionnés, au fil des ateliers, aiguisant depuis 30 ans mon rapport à la matière. Riche de ce socle solide, je m’aventure vers le métal, le végétal, le fragile et l’éphémère. Mes créations tentent d’allier poésie, savoir-faire, dialogue permanent avec la nature, de donner corps à la matière subtile qui tisse nos vies et qui, le temps d’une mise en forme, se cristallise, permettant la rencontre avec les autres, faisant vibrer nos sensibilités.
Voici l'extrait du texte de Léonard Cohen, de sa chanson "Anthem", qui donne son nom à ma sculpture :
" Oubliez vos offrandes parfaites, Il y a une fissure en toute chose, C'est ainsi qu'entre la lumière"
"Forget your perfect offering, There is a crack in everything, That's how the light gets in"

 

 


Yaël Dansault

Oeuvre : Monolythes (grès) / Galets Flottants (Grès tourné)

Lieu : Musée de la Faïence / Lavoir

Artiste : Le respect d’une technique et de gestes artisanaux associé à des expérimentations de la transformation de la matière constituent une trame de travail à l’atelier de Yael Dansault. Elle façonne des pièces en grès, argile qu’elle affectionne pour sa plasticité au façonnage et sa pérennité après cuisson aux alentours de 1300 °C. En réaction à la dureté de notre actualité, son travail s’inscrit dans une dimension poétique et sereine. Tenter de faire coexister sensibilité et minéral et provoquer des émotions est primordial.

 

Monolithes