Etapes de fabrication

Faïence

Les étapes de fabrication

La fabrication de la faïence est un art minutieux. Il existe différentes techniques d’élaboration des céramiques de Moustiers.

Façonnage

Les pièces de forme (pichet ou vase) sont tournées. L'artisan place un pâton au centre du plateau qui tourne régulièrement et donne forme à l'objet. Les éléments pratiques ou décoratifs (anses ou macarons) sont ensuite collés à la pièce avec de l'argile liquide (barbotine). Les pièces plates sont "estampées". Une galette d'argile est posée sur un moule et aplatie à la main. Les pièces de forme complexe peuvent être obtenues en coulant une barbotine dans un moule en plâtre.


Cuisson

La fabrication de la faïence nécessite deux cuissons. Les pièces façonnées sont cuites une première fois pour obtenir les biscuits. Une deuxième cuisson suit l'étape de décoration. Autrefois au bois, la cuisson s'effectue aujourd'hui dans des fours électriques.                                                                     


Emaillage

L'émail blanc, caractéristique à Moustiers, imperméabilise les pièces. Après cuisson, les biscuits sont plongés dans un bain de silice, d'étain et d'oxydes, déposant une couche poudreuse et délicate.


Décor

Les couleurs sont celles d'oxydes colorants, parfois mélangés entre eux. La décoration se fait au pinceau sur l'émail cru, une étape trés délicate qui confère à chaque pièce un caractére unique. La pièce est alors cuite une deuxième fois pour fixer l'émail à la décoration.

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez toutes ces différentes étapes lors de votre visite d'un atelier !