La faïence de Moustiers-Sainte-Marie

La faïence fait sûrement partie des techniques les plus anciennes utilisées en céramique. Le Musée de la faïence à Moustiers-Sainte-Marie retrace son histoire et son évolution depuis le XVIIème siècle.

La faïence et Moustiers-Sainte-Marie

Pour faire de la céramique, il faut de l’argile, du bois et de l’eau. A Moustiers, tous ces éléments étaient réunis à proximité. Avant d’être travaillée, l’argile doit être broyée, nettoyée, lavée, et doit pourrir plusieurs mois dans des caves à terre. Moustiers avait la réputation de devoir la belle qualité de son émail, entre autres, à la durée exceptionnelle du pourrissement. L’argile de Moustiers est de premier ordre. Elle contient suffisamment de calcaire pour que l’objet ne se fende pas après la première cuisson et que l’adhérence de l’émail soit optimale. Sa composition chimique agit sur l’aspect de l’émail. La finesse permet de fabriquer des objets ayant une belle sonorité.

Moustiers va être connu grâce aux frères Clérissy qui viennent s'y installer. Leur famille venait d'Italie et était « potier de terre ». C'est donc en 1679, avec Pierre Clérissy, que débuta « l'âge d'or » de la faïence de Moustiers. Le village comptait 2000 habitants, 14 ateliers de fabrication d’émail et 4 moulins à papier. On pense que la décoration et la peinture des objets sont dues à des copies ou à une inspiration puisée chez les artistes très connus à cette époque. Les deux principaux qui aient servis de modèle aux faïenciers de Moustiers sont : Antonio Tempesta, peintre et graveur italien du XVIème siècle et Jean Bérain, architecte, dessinateur, graveur du XVIIème siècle.

Aujourd’hui à Moustiers-Sainte-Marie

Vous trouverez à l’heure actuelle 11 ateliers de faïence à Moustiers. L’atelier Lallier, l’atelier Bondil, l’atelier Soleil, l’atelier Blanc Michèle, l’atelier du Barri, l’atelier Bleu Cobalt, l’atelier des 2 Arches Bruno Louis, l’atelier des Cigales, l’atelier J. Fine et Mlle Pomponette, l’atelier Mufraggi et l’atelier Serrailler. Tous disposent de magasins dans le centre du village pour découvrir leurs œuvres.

Vous pouvez visiter les ateliers sur rendez-vous pour connaître les étapes de fabrication d’une pièce de faïence. Un véritable voyage dans le temps et une ouverture d’esprit sur le savoir-faire traditionnel français. N’hésitez pas par la même occasion à visiter le musée pour connaître sur le bout des doigts, l’origine de la faïence de Moustiers-Sainte-Marie.

Découvrez les ateliers de faïences de Moustiers Sainte-Marie